Ultimate le forum !

Ultimate, bientôt la plus grosse communauté de Gamers indépendante du web français !
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 GAMES CONVENTION 08 : Le reveil des tiers ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blooner
Admin
avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : Nord
Date d'inscription : 11/11/2005

MessageSujet: GAMES CONVENTION 08 : Le reveil des tiers ?   Mar 19 Aoû - 16:08

Dossier de p-nintendo.com que j'ai beaucoup aprécié,
je vous le copie donc ici :

Qui ne s'est pas déjà plaint du manque de bons jeux, et surtout du manque de jeux gamers sur Wii ? Presque personne, si ce n'est les joueurs occasionnels qui se contentent des entraînements cérébraux et autres jeux de sport à peu près tous semblables. Apparemment, le nombre incalculable de coups de gueule a eu son effet puisque depuis quelques semaines, les tiers annoncent presque en série des jeux dits « gamer ». A travers ce dossier nous allons essayer de comprendre les dessous de cette nouvelle mode de jeu gamer et surtout pourquoi les studios ont attendu aussi longtemps pour se mettre au (véritable) travail sur Wii.
Le manque de confiance
Les épisodes Nintendo 64 et GameCube

Les raisons du manque de nouveautés et de gros jeux de la part des tiers remontent bien plus loin qu'au lancement de la Wii puisque le premier véritable facteur de ce manque, voire carrément de cette absence de confiance est le semi échec de chacune des deux précédentes générations de consoles de salon de Nintendo : la N64 et la GC. Nintendo voulait, à l'époque de la N64, absolument garder le monopole des jeux sur sa console en imposant un certain ratio de jeu pour les tiers. On connaît la suite puisque, malgré d'excellents jeux venant des tiers et de Nintendo, la console ne se vendra pas autant que ses grandes sœurs, la NES et la SNES.




Croyant avoir appris de ses erreurs, Nintendo lance un an après la PS2, sa GameCube. Apparemment décidé à entrer dans une ère nouvelle, Nintendo fait davantage confiance aux tiers. Seulement, avec six mois de ballottement entre la sortie de la console et les véritables gros jeux, les ventes se sont vite effondrées et les tiers ne voyant plus l'intérêt de sortir des jeux exclusifs à la console de Nintendo se contentent de quelques portages en retard de jeux déjà sorti sur PS2, le mastodonte qui a déjà tout écrasé sur son passage.

De là, les éditeurs tiers ne jurent que par Sony et sa toute puissante PlayStation 2. Alors que Microsoft fait aussi son entrée en matière dans le monde des consoles de jeu de façon mitigée, les tiers préfèrent voir l'avenir sur le nouveau concurrent que sur les consoles Nintendo, qu'ils jugent déjà mort et enterré à cause de la GameCube. C'était sans compter sur le changement de Président et l'envie de l'équipe hardware de développer une nouvelle console innovante et encore jamais vue sur le marché...


La Révolution est en marche !
Alors que la GC est déjà en fin de vie, que les éditeurs tiers n'en ont presque plus rien à faire de Nintendo et de ses consoles de salon moribondes, le nouveau Président Satoru Iwata et toute l'équipe de développement hardware sont déjà en train de travailler sur ce qui sera le plus gros succès de Nintendo depuis un bon moment. Nous sommes désormais au mois de mai 2005, tous les yeux sont rivés sur Nintendo qui présente son boîtier noir : la Révolution est née !

Personne ne comprend Nintendo : aucune annonce de prix, de manette, ni même de performance technique. Rappelons que jusqu'à l'époque GC incluse, Nintendo ne jurait que par la puissance de ses consoles, comme les autres concurrents, c'est pourquoi la Révolution fait exception puisque aucune démonstration graphique n'a été faite. Il y a de quoi inquiéter les tiers qui se disent que Nintendo a complément pété les plombs. En effet, selon les tiers, Nintendo aurait du mettre les bouchées doubles pour séduire à nouveau. Mais de cette façon, Nintendo intrigue et c'est une technique tout aussi efficace, si ce n'est même plus.




Pour l'instant, l'image noire de la Révolution laisse penser que Nintendo veut juste se faire désirer, et ça marche puisqu'en septembre 2005 la présentation de la désormais célèbre Wiimote (à l'époque Revolution controller) a fait beaucoup de surpris. A cette occasion d'ailleurs nous découvrons une manette blanche, à l'opposé de la console présentée quelques mois plus tôt. La nouvelle direction de Nintendo est presque claire, mais l'absence de vidéo in-game empêche les personnes présentes de se faire une opinion. Mais les tiers commencent à se faire une idée de la façon de jouer...


De Révolution à Wii
Tout le monde ne parle que de cette nouvelle manette ! Le coup de Nintendo est réussi mais malgré tout ce battage médiatique, les tiers restent encore une fois sur leur garde de peur que l'histoire se répète et que la Révolution soit un échec. De là, Nintendo prend tout le monde de court avec une annonce surprise sur le net du nouveau nom de la Révolution. Ce sera dès ce moment la Wii ! Les tiers ne comprennent plus Nintendo qui après avoir déclaré « En voyant les graphismes de notre nouvelle console vous ferez « Waouh ! » » , déclare qu'ils ne jouent plus dans la course graphique puisque selon eux, ils ont atteint un niveau suffisant pour procurer assez de satisfaction.



Le côté familial de la Wii est mis en avant et seul un éditeur a fait confiance à Nintendo avant cette annonce et encore suite à cette annonce : Ubisoft, qui n'aura pas à le regretter avec les deux succès de la Wii que sont RCLLC et RedSteel. Le reste des éditeurs se cachent derrière la PS3 et la Xbox360 avec de gros jeux de tirs ou d'autres jeux ambitieux qui n'auront pas le succès escompté. En attendant, la Wii explose tous les records de ventes et personne ne semble vouloir y prêter attention jusqu'au succès d'un genre : le party-game.

page 2 :

Un début d'éveil

Le chemin de la facilité

Avec un succès de ce genre, la Wii est bien considérée comme une console purement et simplement destinée aux soirées entre amis. Et Nintendo ne va pas à l'encontre de cette mode puisqu'il en est même un des créateurs avec des jeux tels que Mario Party 8. C'est ainsi que l'intérêt des tiers va reprendre petit à petit, mais uniquement en sortant des jeux à petits budgets qui se vendront bien. C'est d'ailleurs un constat assez alarmant pour les gamers qui se sentent exclus et ne reconnaissent plus la firme qui leur procurait tant de bons jeux. Un nouveau type de joueur est né : le casual !



L'argent facile des tiers a eu, pour l'instant raison de la Wii puisqu'il ne s'agit maintenant que de jeux de la sorte qui font apparition sur la console. Le terme pulluler ne serait même pas trop fort. Avec le succès de Wii Sports (inclus dans la console chez nous), les tiers s'en donnent aussi à cœur joie et nous sortent des copies honteusement ratées qui n'aident pas à relever le niveau. Nintendo sort alors de temps à autre un gros jeu gamer pour les rassurer, mais rien n'y fait, la folie des tiers et de leurs jeux casual est reine !

Bien sûr, ces jeux gamer made in Nintendo comme Zelda TP, Mario Galaxy, Metroid Prime 3 ou encore Mario Kart Wii sont tous des succès retentissant mais ne font que conforter l'idée des tiers présente depuis l'époque de la N64 : Nintendo a le monopole software sur sa console et sortir un jeu gamer estampillé par un tiers serait un trop gros risque. Mais le risque n'est-il la base même de la Wii ? Les tiers ne semblent pas le prendre ainsi et continuent dans leur lancé de jeux casual avec des entraîneurs en tout genre et autre party-game déjà-vu.


Un ersatz de jeux gamer
Enthousiasmés par le succès retentissant de la Wii certains tiers déjà bien connus de Nintendo ne se mouillent pas trop en sortant des portages. C'est notamment le cas de Capcom avec Resident Evil 4 qui se vendra à plus d'un million d'exemplaires uniquement dans sa version Wii ! Un score incroyable qui laisse Capcom rêveur sur les possibilités d'avenir. Depuis ce succès, ils se sont tous essayé au portage histoire de gagner un peu d'argent facilement, seulement tous les portages ne seront pas des succès, ce qui refroidira à nouveau ce petit élan...

Cependant, Capcom s'essaiera à la nouveauté avec Zack & Wiki. Le jeu ne sera pas un succès aussi important que la réédition de RE4 mais un succès critique évident ! Plusieurs jeux suivront cette destinée, notamment No More Heroes qui malgré son succès critique et son monde à part ne rencontrera pas le succès dans les bacs. Cependant, les créateurs se disent satisfaits des ventes, tout comme EA et Spielberg pour Boom Blox qui ne fera même pas d'apparition dans le Top 10 des meilleures ventes de jeux.

Mais un autre type de jeu fait aussi son apparition : le multi support. En effet, la Wii semble être mise au même niveau que la PS2 alors que la Xbox360 et la PS3 profitent des autres jeux next gen. Dans cette catégorie se cachent parfois d'excellents jeux comme la série des DBZ Budokai Tenckaichi et d'autres moins bons comme les NFS ou encore le dernier Alone in the Dark. Mais comment faire de nouveau confiance à la Wii après tous ces échecs sur la console ? Seuls les portages de jeux déjà existants fonctionnent à peu près. Pour certains, la solution se cachent dans des jeux beaucoup moins ambitieux mais tout de même inédits et gamers, c'est le cas de Capcom (eh oui encore) avec un certain Resident Evil : The Umbrella Chronicles, pour d'autres, il faut continuer dans la même voie, quitte à lasser. Dans ce domaine, Ubisoft est expert avec sa désormais célèbre série des Lapins Crétins qui en est à son troisième épisode en trois ans...

Ne pas avoir parier sur le bon cheval dès le départ a coûté beaucoup à plusieurs studios. Mais avec la tendance qui s'est très vite inversée, tous ces grands studios se sont retrouvés un peu stupides face à d'autres plus modestes qui avaient déjà des idées plein la tête et n'ont pas manqué de le faire savoir pendant que d'autres faisaient mumusent avec leur party-game ou avec leur gros jeux sur PS360...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimate.forumpro.fr
blooner
Admin
avatar

Nombre de messages : 459
Localisation : Nord
Date d'inscription : 11/11/2005

MessageSujet: Re: GAMES CONVENTION 08 : Le reveil des tiers ?   Mar 19 Aoû - 16:08

page 3 :

Une nouvelle mode

Le précurseur...

Pendant une période de plusieurs semaines précédant l'E3, presque plus aucune annonce n'a été faite, à croire que les développeurs attendaient avec impatience la conférence de Nintendo. C'est pourquoi durant les mois qui ont précédé l'E3, aucune sortie ou aucune annonce important n'a été faite. Aucune annonce sauf une, celle de High Voltage Software. Depuis ce moment, tous les yeux sont rivés vers ce FPS futuriste qui promet de dépasser toutes les limites qu'aucun jeu Wii n'a atteint jusqu'à présent ! Les dirigeants du studio sont tellement sûrs d'eux qu'ils se permettent même de critiquer (à raison) les autres éditeurs tiers :

'Nous pensons que c'est une vraie honte que les éditeurs et les développeurs ne prennent pas davantage en compte les capacités graphiques de la Wii. Beaucoup de jeux Wii n'atteignent même pas les jeux PS2 les plus récents et c'est une véritable claque pour les consommateurs. Nous croyons que les éditeurs tiers ont besoin de mettre le pied à l'étrier. La console Wii est capable de beaucoup plus que ce que les joueurs ont vu actuellement. Nous espérons atteindre un nouveau pallier.'

Depuis, le studio a même annoncé vouloir pousser la Wii dans ses 'derniers retranchements'. Prise de court par cette annonce un peu choc, la presse internet s'empare bien vite du petit phénomène qui se créé autour du jeu et s'avoue enthousiasmée par une telle annonce. D'ailleurs, la consécration du jeu à l'E3 est bien là pour confirmer tous ces dires. En effet, le jeu rafle la mise sur tous les prix en rapport avec la Wii. IGN allant même jusqu'à décerner cinq prix dont une Mention d'honneur :
- Meilleur jeu Wii de l'E3
- Meilleur jeu de shoot Wii de l'E3
- Meilleurs graphismes sur Wii
- Mention d'honneur pour les contrôles en temps réels sur Wii



Depuis, les développeurs ont annoncé un mode on-line jouable jusqu'à 16 simultanément et aussi la compatibilité WiiSpeak, le tout nouvel accessoire dévoilé à l'E3. Nul doute que ce jeu dont la date de sortie n'est pas prévue avant le printemps prochain aura le temps d'être peaufiné et amélioré afin d'atteindre une qualité graphique et de contenu encore jamais vu pour un FPS sur Wii. D'ailleurs, un des membres de l'équipe High Voltage a déclaré :

'Nous faisons de notre mieux pour proposer autant de modes de jeu que possible. Notre principal souci étant que le moindre élément entrant dans le développement doit être d'une très grande qualité.'

Des déclarations qui font chaud au cœur sachant que très peu de développeurs pensent ainsi. Ou plutôt, très peu de développeurs pensaient ainsi ! En effet, cette idée de qualité commence sérieusement à se démocratiser et touche de plus en plus de studios voulant proposer des expériences inédites et innovantes sur Wii.


Les suiveurs
Peut-être que le mot « suiveur » est un peu fort mais il décrit tout à fait ce sentiment que l'on peut ressentir de la part des développeurs et éditeurs. Et même si l'un des deux jeux dont nous allons vous parler ici n'est pas vraiment un suiveur puisqu'il a été annoncé plus ou moins en même temps que The Conduit, nous le garderons dans cette partie puisque sa notoriété naissante n'est arrivée qu'après celle de The Conduit.

- MadWorld


Il s'agit en premier lieu de Mad World, un jeu proposé par SEGA et développé par Platinum Games. Annoncé à la mi-mai, ce jeu s'est tout de suite démarqué par son orientation résolument très gamer et surtout très violent. Mais les détracteurs de ce genre de jeux sur Wii n'ont pas tardé à se faire entendre mais quand Nintendo s'emmêle, c'est pour défendre son copain SEGA.

'La Wii s'adresse à un large public, des enfants aux adolescents, en passant par les adultes et les seniors, quiconque ayant de 5 à 95 ans, tout comme il y a une large gamme de contenus disponibles pour tous les âges et tous les goûts', déclare un porte-parole de la société. 'MadWorld bénéficiera d'une classification par âge qui convienne, à travers des voies légales appropriées, et ne sera disponible que pour des publics au-délà de la classification par âge accordée'. Mais comme pour ne pas créer d'amalgame, et se décharger d'une polémique fâcheuse pour son image, la firme de Kyoto rappelle que 'le jeu n'est pas développé par Nintendo, mais par SEGA.'

Quoiqu'il en soit, le jeu fait déjà couler beaucoup d'encre et ne risque pas de s'arrêter en si bon chemin puisque les personnes qui ont pu l'essayer se sont dites ravies de la prise de risque de SEGA. De plus, quand on lit la déclaration récente de Simon Jeffery, on ne peut être qu'enthousiasmé :

'Il y a beaucoup de nullités qui sortent sur Wii en général. Mais si ce n'est pas un bon jeu, ça ne se vend pas. Cet élan de nullité s'arrêtera quand les éditeurs deviendront plus cohérent. La Wii est une superbe opportunité pour frapper les hardcore gamers. Personne ne fait ça. Avec Mad World de Platinum Games, nous essayons de montrer que des millions de joueurs Wii veulent passer sur des jeux plus mature. Ils n'ont pas besoin d'avoir une Xbox360 pour faire ça.'

Le message est passé monsieur Jeffery ! Alors sortez-nous de bons gros jeux gamer que l'on ne disent pas encore que Nintendo est le seul à en sortir sur Wii. Nul doute qu'avec MadWorld, le lancement de cette nouvelle mode chez SEGA est bien plus proche qu'on ne le croit...

- Cursed Mountain

On en sait nettement moins sur ce deuxième jeu mais le peu que l'on connaît rappelle l'histoire de The Conduit : un studio qui promet une jouabilité jamais vue, des graphismes tout aussi impressionnants (encore une fois l'hitoire des derniers retranchements) et un contenu exceptionnel. De quoi en faire baver plus d'un.

Un seul point noir à ce magnifique tableau : le jeu n'a pas encore été officiellement présenté (il le sera pendant la Games Convention) ! Malgré tout cela, on se dit qu'un studio de développement ne peut pas mentir à ce point en annonçant un jeu d'une telle envergure. Tout nous mène à croire que ce jeu sera donc présenter en grandes pompes durant la GC et ne fera que conforter l'idée que les tiers sur Wii se sont enfin réveillés !



La GC08 : réveil géant ?
C'est en tout cas ce que l'on peut croire puisque tous les jeux jusqu'ici énoncés dans ce dossier seront présents puisque déjà annoncés ou au moins présentés. La seule grande surprise est de savoir si une nouvelle vidéo de Sadness, le premier véritable jeu gamer annoncé sur Wii, fera bien son grand retour à travers une vidéo inédite, en dépit du report à 2009 annoncé en fin de semaine dernière.

Après son succès à l'E3 on ne sait toujours pas si The Conduit sera présent ou pas à Leipzig : le jeu est attendu au tournant par tous les professionnels qui n'étaient pas invités au mois de juillet dernier à l'E3. Si jamais il n'était pas présenté lors de la GC, cela décevrait beaucoup de journalistes qui devraient alors se consoler avec Cursed Mountain qui sera dévoilé en avant-première, et PN sera là ! Tout comme MadWorld qui défraie la chronique sur Wii !

La Games Convention sera pour nous l'occasion de découvrir plus d'un nouveau titre qui mérite notre attention. D'un point de vue strictement calendaire, on peut parler de de Blob, qui sortira le 26 septembre mais qui semble bien parti pour nous impressionner. Quelques jours plus tard, c'est Mushroom Men qui sera disponible, sur Wii et DS : c'est un jeu que nous attendons avec impatience et nous espérons revenir ravi de notre première rencontre avec le jeu et ses producteurs ! Les présentations de Mad World et Cursed Mountains seront aussi de bonnes raisons de se réjouir de l'avenir radieux qui attend la Wii. De ce fait, l'avenir s'annonce radieux sur la console, et cette GC pourrait bien nous le prouver, phénonème renforcé par l'absence pure et simple de Nintendo.



Qu'elle soit de longue durée ou pas, cette nouvelle mode ne peut faire que du bien à tous les gamers qui se sentaient délaissés sur les consoles Nintendo. Bien sûr, on espère qu'elle s'installera sur le long terme. Surtout qu'avec la présentation officielle de Cursed Mountain à cette GC et apparemment une nouvelle vidéo de Sadness, le monde gamer sur Wii ne semble pas prêt de s'arrêter de si tôt et c'est tant mieux ! Il y a de la place pour tout le monde sur Wii et ça, les développeurs commencent à peine à le comprendre..

Par Dimitri.
Dossier par P-NINTENDO.COM

Espérons donc un réveil Géant des éditeurs tiers ! flingue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ultimate.forumpro.fr
 
GAMES CONVENTION 08 : Le reveil des tiers ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2.20 LISTE DES MÉTIERS EN PÉRIODE D'HUNGER GAMES
» Maelstrom Games
» Mon Games Day...
» Ratification de la Convention sur les pires formes de travai
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ultimate le forum ! :: Ultimate : The GAMES & GAMERS :: Le Salon NINTENDO :: Wii & Wii U-
Sauter vers: